if (!string.IsNullOrEmpty(Model.NewsHero)) { Comment éviter les dérapages hivernaux? }

Comment éviter les dérapages hivernaux?Nous vous mettons sur la bonne voie avec ces conseils

Adaptez-vous votre style de conduite en hiver ? Car quand la pluie et le verglas s'invitent régulièrement, un dérapage est vite arrivé. Les conducteurs qui savent quoi faire dans ce cas – et ce qu'il ne faut surtout pas faire – risquent beaucoup moins d'avoir un accident. Nous vous mettons sur la bonne voie avec ces conseils. 

Il peut y avoir différentes causes à l'origine d'un dérapage en voiture. Les deux principales sont le sous-virage et le survirage. Lorsque vous amorcez un tournant à trop grande vitesse, vous pouvez rencontrer du sous-virage. La voiture va alors tout droit et sort du virage. On parle de survirage quand le véhicule dérape par les roues arrière et commence à tourner autour de son axe.

Dérapages hivernaux

Le plus important : ne pas freiner

Dès que vous commencez à glisser, il s'agit de réagir vite et de manière contrôlée. C'est-à-dire ? Pour commencer, ne pilez pas sur les freins. Quand ils dérapent, de nombreux conducteurs ont le réflexe de freiner tout de suite, mais en faisant cela, ils perdent encore plus le contrôle de leur véhicule. Tant en sous-virage qu'en survirage, vous devez relâcher immédiatement l'accélérateur et débrayer. Vous conduisez une automatique ? Essayez de la mettre rapidement en position « N ». Si la collision devient inévitable, enfoncez la pédale de frein à fond pour limiter l'impact au maximum.

Contrebraquer ou justement pas ?

Que faire avec le volant ? Tout dépend de la façon dont votre voiture dérape. Le train avant glisse et vous allez tout droit au lieu de virer ? Tournez le volant dans la même direction. Dès que les roues retrouvent de l'adhérence, redressez le véhicule. Vous glissez de l'arrière et risquez de partir en tête à queue ? Contrebraquez pour remettre la voiture en ligne.

Route mouillée et glissante ? Adaptez votre conduite

Lorsque les conditions hivernales augmentent les risques d'accident, le conducteur doit s'adapter. Cela passe en premier lieu par une plus grande distance avec la voiture qui précède, surtout quand il pleut. Mais une vitesse adaptée est également essentielle si vous voulez éviter la casse. Dans la plupart des pays, il est d'ailleurs obligatoire de réduire sa vitesse en cas de fortes pluies. Le risque d'aquaplaning, lorsque l'eau entre les pneus et la route n'est plus évacuée assez rapidement, est en effet beaucoup plus élevé à grande vitesse.

Outre votre style de conduite, votre voiture aussi doit être adaptée aux conditions hivernales. Demandez à votre concessionnaire Opel de réaliser un Check-up hiver complet afin de la préparer au mieux au froid. Contactez un concessionnaire Opel près de chez vous.

OpelTeaser

Nos localite(s)

Données de contact